01 CPME Ain 74 CPME Haute-Savoie 69 CPME Rhône 26 CPME Drôme 73 CPME Savoie 38 CPME Isère 42 CPME Loire 03 63 15 43 CPME Auvergne 07 CPME Ardèche
Rechercher
 
 
 
 
 
 
Accueil >> Actualités >> Archives

Quand amnistie sociale ne rime pas avec Conférence Sociale…

L'actualité

23 avril 2013

Le projet d'amnistie sociale déjà approuvé par le Sénat vient à l'Assemblée nationale demain. Ceux qui se sont rendus coupables de délits passibles de cinq ans d'emprisonnement ou plus pour des faits commis entre 2007 et 2013 à l'occasion de conflits du travail, d'activités syndicales y compris lors de manifestations, seront blanchis.

Le message aux casseurs est clair : vous ne risquez plus rien.

Le message aux employeurs est également clair : vous n'êtes plus en sécurité lors des mouvements sociaux, même l'outil de travail peut être vandalisé.

La CGPME considère ce texte comme une véritable provocation à l'égard de ces chefs d'entreprise de PME et de TPE qui font la croissance et l'emploi.

Elle appelle les parlementaires de droite comme de gauche à rejeter une démarche à l'opposé d'un dialogue social apaisé et constructif. On ne peut à la fois réclamer appui et confiance aux chefs d'entreprise et leur envoyer un tel signal de défiance.

Dans ce contexte, quel sens donner à la Conférence Sociale prévue en juin ?

 

  • CPME Loire
  • 3 rue Charles de Gaulle
  • 42000 Saint-Etienne