01 CPME Ain 74 CPME Haute-Savoie 69 CPME Rhône 26 CPME Drôme 73 CPME Savoie 38 CPME Isère 42 CPME Loire 03 63 15 43 CPME Auvergne 07 CPME Ardèche
Rechercher
 
 
 
 
 
 
Accueil >> Actualités >> Archives

Pôle Femmes - Le Portrait Coup de Coeur

L'actualité

15 octobre 2013
Le Pôle Femmes de la CGPME Loire vous propose de découvrir le portrait d’un coup de cœur : Aude Moreau, capitaine de l’équipe féminine de l’ASSE.
Le 21 mai 2013, le Pôle Femmes a réuni une trentaine de femmes chefs d’entreprises au Centre d'Entraînement et de Formation de l'AS St Etienne pour un déjeuner autour du thème "le management sportif au féminin". A cette occasion, elles avaient rencontré et échangé avec Aude Moreau.
Le Pôle Femmes vous propose de découvrir son portrait. 
 
Aude Moreau a 23 ans. Elle est capitaine de l’équipe féminine de Division 1 de l’ASSE et étudiante en 5ème année d’école d’ingénieur à L’INSA de Lyon dans le département Génie Energétique et Environnement option Génie des systèmes Thermiques.
 
 
Parcours scolaire et sportif
 
Parcours scolaire (études supérieures après un Bac S)
Deux ans en classe préparatoire aux Grandes Ecoles en Maths Physique (MPSI/MP) au lycée Hoche à Versailles.
Entrée à l’INSA directement en 3e année (cycle ingénieur), appartenance à la section Sport de Haut Niveau qui permet d’aménager les horaires de cours pour pouvoir concilier les études et le sport.
 
Parcours sportif
7 ans avec les garçons au FC Les Lilas (région Parisienne).
Centre National de Formation de Clairefontaine (2005-2008), durant tout le lycée.
VGA Saint-Maur 2005-2006
Equipe de Clairefontaine 2006-2007
PSG 2007-2008 : Finale de Coupe de France en 2008
AS Montigny le Bretonneux 2008-2010
ASSE depuis la saison 2010-2011 : victoire en coupe de France en 2011, Finale de coupe de France en 2013
 
Conciliation vie sportive et études
 
"Depuis le lycée je concilie les études et le sport de haut niveau.
Au lycée cours jusqu’à 16h ou 17h puis entraînement tous les soirs, on avait des cours de rattrapage avec les profs du lycée pour les cours loupés de 17h à 18h ou le samedi.
En prépa : je n’avais pas d’aménagements particuliers. J’avais trois entraînements par semaine de 20h à 22h et des matchs le week-end. Ce fut très dur de concilier les deux. Je loupais des semaines de cours parfois avec l’équipe de France U19 et U20 et c’est pratiquement impossible à rattraper en prépa avec le rythme intense qui est imposé donc je faisais avec. Mais je suis arrivée au bout.
 
Ensuite, après avoir été acceptée, j’ai pris la décision d’aller à l’INSA pour entrer dans la section SHN (Sport de Haut Niveau) afin de bénéficier d’un aménagement d’emploi du temps.
Je peux donc alléger ma charge de cours chaque année en réalisant le cycle ingénieur de trois ans en quatre ans. Cet aménagement consiste à enlever des matières chaque année et à les rattraper l’année suivante, je termine actuellement la 5e année que j’ai commencé l’an passé. Les aménagements permettent aussi de passer les examens à un autre moment si on a une compétition. Les professeurs sont très conciliants de ce côté-là et on peut trouver des arrangements assez facilement.
Ces aménagements sont plus que nécessaires pour moi car je fais l’aller-retour entre Lyon et Saint-Etienne quatre fois par semaine pour les entraînements en plus du match le week-end, ce qui me prends énormément de temps. Après l’avoir fait pendant plus de deux ans et demi en train, j’ai maintenant une voiture qui me permet un gain de temps considérable. 
En effet, une journée type pour moi commence à 8h avec les cours que je quitte à 16h ou 17h pour aller m’entraîner. Je loupe toujours les cours de 16h ou 17h à 18h et je dois les rattraper, l’aménagement me sert à avoir du temps pour ça aussi. Ensuite je m’entraîne de 18h30 à 20h à Saint-Etienne puis je rentre à Lyon à environ 21h15. Je dois me doucher et manger et à partir de 22h30 je suis enfin libre mais c’est la fin de la journée et en général je me détends devant une série en VO (pour travailler l’anglais) avant d’aller dormir.
C’est assez éprouvant physiquement mais disons que j’ai l’habitude. 
Le mercredi soir, jour de repos, me permet d’entretenir une vie sociale et de faire d’autres activités (restaurants, ciné, rock (danse) …)."
 
Le rôle de capitaine
 
"Encourager l’équipe, faire respecter les consignes données par les entraîneurs, montrer l’exemple dans le comportement sur le terrain et en dehors et être irréprochable.
Le capitaine constitue une passerelle entre le groupe et les entraîneurs, il sert de relai entre les joueuses et les coachs.
Ce qui est intéressant c’est que j’ai en quelque sorte des responsabilités comme je pourrai en avoir plus tard, le capitaine fait partie des leaders de l’équipe et doit toujours amener le groupe vers le haut. "
 
 
L’équipe de France
 
"J’ai été sélectionnée dans toutes les équipes de France jeunes (U17, U19, U20) avec notamment une participation au championnat d’Europe U19 (demi-finale), et à la coupe du monde U20. Puis j’ai fait partie de l’équipe de France Universitaire avec une participation aux Universiades (Jeux Olympiques Universitaires) en Chine (4e place). Je suis actuellement en équipe de France B et j’ai eu la chance de participer à un stage de préparation avec l’équipe de France A pour l’Euro 2013 (j’étais réserviste donc je n’ai pas participé à la compétition).
Mon objectif est donc d’intégrer cette équipe de France A. "
 
Un message pour les femmes chefs d’entreprises rencontrées en mai
 
"J’ai vraiment apprécié la rencontre avec les femmes chefs d’entreprise en mai dernier. Nous partageons des points communs, en effet le milieu des chefs d’entreprise est surtout à dominante masculine et les femmes doivent y faire leurs preuves et montrer ce dont elles sont capables comme dans le football. Cela m’a permis aussi d’avoir des contacts. Par ailleurs, cela m’a fait plaisir de rencontrer des femmes qui dirigent et qui ont de grandes responsabilités professionnelles puisque je serai peut-être amenée à en faire partie. J’ai donc trouvé cette rencontre très intéressante et cela m’a permis de constater qu’être une femme n’est pas un frein à la réussite professionnelle. Je les remercie aussi pour leur soutien et pour leur enthousiasme qu’elles nous ont témoigné à l’équipe et moi-même. "
 
 
La CGPME Loire tient à remercier Aude Moreau pour sa disponibilité.
 

En savoir plus sur le Pôle Femmes de la CGPME Loire

 
  • CPME Loire
  • 3 rue Charles de Gaulle
  • 42000 Saint-Etienne