01 CPME Ain 74 CPME Haute-Savoie 69 CPME Rhône 26 CPME Drôme 73 CPME Savoie 38 CPME Isère 42 CPME Loire 03 63 15 43 CPME Auvergne 07 CPME Ardèche
Rechercher
 
 
 
 
 
 
Accueil >> Actualités >> Archives

Pénibilité : la CGPME demande au gouvernement de ne pas laisser pourrir la situation

L'actualité

18 décembre 2014
Le compte individuel de prévention de la pénibilité est massivement rejeté par les chefs d'entreprise dans l'incapacité de le mettre en place. La démonstration en est aujourd'hui faite, notamment au travers des manifestations organisées par la CGPME.
Il ne s'agit pas de nier la pénibilité, incontestable, de certains métiers mais de ne pas imposer un dispositif lourd, complexe, source de coûts supplémentaires et d'insécurité juridique.
 
La CGPME demande donc au gouvernement de ne pas laisser pourrir la situation, ce qui risquerait d'alimenter l'exaspération grandissante et d'ajouter de l'eau au moulin de ceux qui prônent un refus pur et simple d'appliquer ces nouvelles contraintes.
 
La Confédération des PME souhaite maintenant que la mission parlementaire (co-animée par un chef d'entreprise de PME) annoncée par le Président de la République soit rapidement mise en place, et ce avant toute entrée en vigueur de nouvelles mesures contraignantes qui doivent être reportées au moins pour les TPE/PME.
 
Il convient impérativement d'évacuer toute incertitude susceptible d'entraîner un risque juridique pour l'entreprise. En ce sens, la tenue d'une véritable comptabilité individuelle des actes pouvant être considérés comme pénibles doit être abandonnée, un raisonnement global par métier étant le seul à même d'être appliqué.
 
En outre, avant toute généralisation il est indispensable d'en mesurer véritablement l'impact et le coût à la fois pour les entreprises et pour les régimes de retraites. 
 
 
  • CPME Loire
  • 3 rue Charles de Gaulle
  • 42000 Saint-Etienne