01 CPME Ain 74 CPME Haute-Savoie 69 CPME Rhône 26 CPME Drôme 73 CPME Savoie 38 CPME Isère 42 CPME Loire 03 63 15 43 CPME Auvergne 07 CPME Ardèche
Rechercher
 
 
 
 
 
 
Accueil >> Actualités >> Archives

Discours du Président de la République : la CGPME prête à relever le gant

L'actualité

15 janvier 2014
Le Président de la République lors de ses vœux à la presse a reconnu le rôle central des entreprises dans la création d'emplois "durables".
Il a souligné, rejoignant ainsi la Confédération, la faiblesse historique du taux de marge des entreprises pourtant indispensable à la relance de l'investissement en recul depuis plus de deux ans.
 
La baisse du coût du travail à travers la fin, annoncée pour 2017, des cotisations patronales famille marque également un cap à inscrire plus largement dans une réflexion sur le mode de financement de la protection sociale actuellement basé à 77% sur les revenus du travail.
 
Autre motif de satisfaction, cette baisse sera financée par une réduction des dépenses publiques plutôt que par une nouvelle augmentation de la TVA qui n'aurait pas manqué de peser sur une consommation déjà fragile. Toutefois, si l'on peut saluer les 50 milliards de réduction de dépenses publiques à horizon 2017, il conviendra tôt ou tard de poser clairement la question du poids de la fonction publique.
 
De même, la modernisation annoncée de l'Impôt sur les sociétés, qui devrait à nos yeux se traduire par une diminution du taux pour les PME et la réflexion sur les taxes affectées dont "certaines coûtent plus cher qu'elles ne rapportent" rejoignent nos préoccupations.
 
La poursuite des mesures de simplification va également dans le bon sens. Il conviendra cependant de ne pas omettre la simplification du Code du travail. Et de transformer les mesures votées en mesures appliquées.
 
Soulignons enfin que ces mesures devraient s'inscrire dans une trajectoire pluriannuelle, une loi de programmation jusqu'en 2017 ayant même été mentionnée. Belle réponse à cette instabilité et à ces changements incessants de règles, dénoncés par les chefs d'entreprise.
 
Reste maintenant à préciser la nature des contreparties évoquées par le Président de la République. La CGPME pour sa part est prête à relever le gant.
 
 
  • CPME Loire
  • 3 rue Charles de Gaulle
  • 42000 Saint-Etienne