01 CPME Ain 74 CPME Haute-Savoie 69 CPME Rhône 26 CPME Drôme 73 CPME Savoie 38 CPME Isère 42 CPME Loire 03 63 15 43 CPME Auvergne 07 CPME Ardèche
Rechercher
 
 
 
 
 
 
Accueil >> Actualités >> Archives

Concertation sur les retraites : la CGPME reçue par le Premier Ministre

L'actualité

04 juillet 2013
Jean-François Roubaud, à la tête d'une délégation de la CGPME, a été reçu ce matin par le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault dans le cadre de la concertation actuellement menée en vue d'une prochaine réforme des régimes de retraite de base.

Le Président de la CGPME, qui s'est prononcé en faveur d'un relèvement à 63 ans de l'âge légal d'ouverture des droits à la retraite, plutôt qu'en faveur d'un allongement de la durée de cotisation, a clairement indiqué son opposition à toute augmentation supplémentaire des cotisations pesant sur les employeurs. Il a, sur ce point, rappelé qu'une augmentation de 0,1% des cotisations retraite des employeurs comme des salariés est déjà prévue, chaque année jusqu'en 2017. Cette piste doit donc être abandonnée sauf à vouloir détruire des emplois.

En outre Jean-François Roubaud a souligné la nécessité de ne pas faire porter les efforts sur les seuls actifs mais d'envisager des mesures mettant également à contribution, dans un légitime souci d'équité, les retraités. L'alignement des cotisations CSG/CRDS entre actifs et retraités ainsi qu'un réexamen de l'abattement de 10 % pour frais professionnels dont bénéficient les retraités, mérite ainsi une attention particulière.

De même, il serait inacceptable d'exonérer le secteur public et les régimes spéciaux de toute mesure contributive. La CGPME a donc à nouveau réclamé une convergence entre les salariés du privé et du public notamment en ce qui concerne le mode de calcul des pensions.

Enfin la CGPME a insisté sur le fait qu'au terme de la réforme de 2012, plus de 25% d'une classe d'âge conserve en raison du dispositif dit des carrières longues et des mesures compensatrices de pénibilité, la possibilité de partir à la retraite à 60 ans. Aller plus loin en ajoutant un nouveau dispositif "pénibilité" serait incompréhensible et injuste.

www.cgpme.fr

 

  • CPME Loire
  • 3 rue Charles de Gaulle
  • 42000 Saint-Etienne