01 CPME Ain 74 CPME Haute-Savoie 69 CPME Rhône 26 CPME Drôme 73 CPME Savoie 38 CPME Isère 42 CPME Loire 03 63 15 43 CPME Auvergne 07 CPME Ardèche
Rechercher
 
 
 
 
 
 
Accueil >> Actualités >> Archives

Communiqué - Rencontre avec Madame la Préfète : la CGPME a réaffirmé l’exaspération de ses adhérents

L'actualité

21 janvier 2014
Une délégation de la CGPME Loire, composée du Président Daniel VILLAREALE, Philippe DAVID, administrateur et Juge consulaire, et Denis OLIVIER, administrateur et Président de la Commission Internationale, a récemment rencontré Madame Fabienne BUCCIO, Préfète de la Loire, Monsieur Marc CANO, Directeur départemental des Finances Publiques, et Madame MOULIN, directrice adjointe de la DIRECCTE.
L’échange a porté sur la situation économique extrêmement difficile que rencontrent les PME du territoire.
 
La CGPME a ainsi pu exprimer la profonde exaspération de ses adhérents concernant les complexités administratives subies par les PME et le matraquage fiscal.
 
Cette rencontre a permis, également de présenter les inquiétudes légitimes des dirigeants de PME, concernant la réforme de la formation professionnelle, la mise en place des nouveaux contrats à temps partiels, et la complexité grandissante du code du travail. Cet échange a été également, l’occasion de revenir sur les taxes « qui coutent plus chères que ce qu’elles rapportent », et nous avons pu transmettre un document qui recense 81 taxes « à faible rendement », dont la CGPME réclame la suppression.
 
De plus, notre délégation a pu faire état des préjudices subis, par nos entreprises lors de vols ou de dégradation volontaire de matériel. Que ce soit dans les commerces de proximités, les chantiers de construction, les vols de carburant chez les transporteurs, on sent monter une inquiétude palpable chez nos adhérents, qui crée un réel préjudice économique. Si hélas vous avez eu à déplorer ce type d’incident, n’hésitez pas à nous le faire savoir.
 
L’entretien a également permis de faire le point sur l’état d’avancement du projet A45, et de montrer notre impatience à voir lancer au plus tôt la procédure d’appel d’offre, seule solution permettant de chiffrer le cout du projet. Nous avons également pu faire remonter, les problèmes liés aux limitations de vitesse sur l’A47, qui bientôt seront aménagées en fonction des horaires. Il ne faudrait pas que le système retenu, devienne un piège pour verbaliser les automobilistes !
 
La situation des entreprises en difficulté a été étudiée de façon particulière afin d’envisager des solutions pour celles qui auraient besoin de délais supplémentaires afin de s’acquitter de leurs dettes fiscales et sociales. Le sujet étant extrêmement sensibles, aucune solution collective n’a pu être mise au point. Néanmoins, il serait possible d’étudier de façon individuelle, certains cas  particuliers. Si vous êtes concerné, il vous faut prendre contact avec la CGPME, qui se chargera de l’intermédiation.
 
Les récentes annonces du chef de l’état semblant signifié que nos messages ont été entendus, la CGPME, reste toujours vigilante sur l’application des réformes qui en découlent, car même si on peut saluer les 50 milliards de réduction de dépenses publiques à horizon 2017, il conviendra tôt ou tard de poser clairement la question du poids de la fonction publique. La CGPME prévient qu’elle s’opposera avec vigueur à toute tentative de prélèvement supplémentaire sur les entreprises. La cote d’alerte d’exaspération de ses adhérents étant maintenant largement dépassée !
 
De prochains rendez-vous sont déjà pris avec, le Président du Conseil Général de la Loire, le vice-président de la Région Rhône-Alpes en charge de l’économie, ainsi que d’autres acteurs économiques du département, afin de continuer à porter la voie des PME.
 
  • CPME Loire
  • 3 rue Charles de Gaulle
  • 42000 Saint-Etienne