01 CPME Ain 74 CPME Haute-Savoie 69 CPME Rhône 26 CPME Drôme 73 CPME Savoie 38 CPME Isère 42 CPME Loire 03 63 15 43 CPME Auvergne 07 CPME Ardèche
Rechercher
 
 
 
 
 
 
Accueil >> Actualités

Archives

Droit à l'erreur et simplification : la CPME applaudit la fin de la surtransposition des normes européennes

Le projet de Loi "relatif au droit à l’erreur et à la simplification" devrait être présenté demain en Conseil des Ministres.

Etats généraux de l'alimentation : les TPE/PME de l'alimentaire, au contact des consommateurs, jouent un rôle majeur dans l'alimentation des Français

Le Pôle alimentaire de la CPME a participé hier au lancement des Etats généraux de l’alimentation.

La CPME attire l'attention sur le budget 2018

Le Ministre de l’Économie et des Finances et celui de l'Action et des Comptes publics ont confirmé devant la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale les orientations budgétaires annoncées par le Président de la République.

Travailleurs détachés : les fraudes doivent cesser

Il apparait que le gouvernement français souhaite durcir la révision de la directive de 2016 sur les travailleurs détachés.

Report de l'entrée en vigueur du prélèvement à la source : une décision de bon sens

Le Premier Ministre, Edouard Philippe, vient d’annoncer le report de l’entrée en vigueur du prélèvement de l’impôt à la source au 1er janvier 2019, et ce "afin de tester le dispositif dans des entreprises volontaires" et de "réaliser un audit".

Carburants : la CPME demande au gouvernement d’agir vite

Alors que les premières difficultés liées à la pénurie de carburants apparaissent en Ile-de-France, la CPME demande au gouvernement d’agir vite et ne pas laisser pourrir la situation.

Entretien de François Asselin avec le Président de la République

François Asselin, Président de la CPME, a rencontré le Président de la République.

Réaction de la CPME à la composition du gouvernement

La CPME prend acte de la composition du gouvernement et lui souhaite plein succès. Sur le modèle de l'adage populaire "c'est au pied du mur qu'on voit le maçon", les chefs d'entreprise souhaitent maintenant que se concrétise rapidement la volonté de réformes exprimée durant la campagne.

Réaction de la CPME à la nomination du Premier Ministre

La CPME présente ses félicitations à Edouard Philippe qui vient d’être nommé Premier Ministre. La Confédération des PME souhaite qu’il engage rapidement la France sur la voie d’une politique de bon sens en diminuant le poids de la sphère publique et en redonnant confiance aux acteurs économiques.

Patrons, pas percepteurs !

Benjamin Griveaux, porte-parole d'En Marche !, a annoncé ce matin qu'un audit sur le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu serait effectué au mois de juin, qui aboutirait ou non au "report" de l'expérimentation souhaitée par Emmanuel Macron.

Suspendre le compte personnel de prévention de la pénibilité est une priorité

Alors que la CNAV indique qu'environ "18 000 salariés pourraient faire valoir en 2018 leur départ anticipé à la retraite au titre du compte pénibilité", la CPME rappelle à Emmanuel Macron, élu Président de la République, la nécessité de confirmer rapidement la suspension du Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité (C3P) annoncée, durant la campagne, à des chefs d'entreprise réunis par la Confédération des PME. Il est en effet impératif de faire montre de pragmatisme et de revoir le dispositif aujourd'hui en vigueur pour l'adapter à la réalité des PME. La complexité des critères actuels fragilise en effet les petites entreprises et les expose, malgré elles, à des contentieux.

Représentativité patronale : la CPME confirme sa place de 2e organisation patronale française

Les résultats de la première mesure de l'audience de la représentativité patronale jamais réalisée, viennent de tomber : la Confédération des PME représente plus d'un tiers (34,54%) des entreprises françaises adhérentes à une organisation patronale, et réunit plus du quart (25 %) des salariés du secteur marchand.

Alerte sur le financement des TPE !

Les petites entreprises sont les plus fragiles. Elles sont particulièrement sensibles aux variations de trésorerie et doivent recourir aux banques pour financer leur exploitation. Il est donc essentiel que celles-ci jouent leur rôle de financeur de l’économie française.

L’élection présidentielle aura-t-elle un impact sur les PME ?

La CPME agit depuis plusieurs mois pour mettre les PME au cœur de l'élection présidentielle. La Confédération a d'abord reçu les candidats à la primaire de la droite et du centre puis les candidats à la primaire citoyenne de gauche, avant de débattre avec 4 des principaux candidats et de publier 89 propositions pour le prochain quinquennat.

La CPME déplore l’arrêt de la mesure de « suramortissement » industriel

La déduction de 40% destinée à accélérer l’investissement et à inciter les entreprises à renouveler leurs équipements prendra fin vendredi 14 avril 2017, et ce contrairement aux engagements du Président de la République garantissant son maintien jusqu’à la fin 2017.

Accord sur l'assurance chômage : mission accomplie

La préservation du régime actuel d’assurance chômage est un facteur d’équilibre social indispensable au bon fonctionnement de notre économie.

Du choc de simplification au choc de complexité

Alors que le Président de la République annonce aujourd’hui d’ultimes simplifications et revient sur les mesures intervenues lors de son mandat, la CPME rappelle que beaucoup reste à faire, la pompe à mesures administratives et règlementaires ayant continué de tourner à plein régime.

Election à la Chambre de Métiers : STOP aux mensonges !

Dans le cadre de l’élection à la Chambre de Métiers de la Drôme, l’UPA s’est lancé dans une campagne de dénigrement de la liste « Fiers d’être artisans ».

"SOS Je recrute !"

La CGPME et la Maison de l’Emploi, de l’Entreprise et de la Formation proposent un accompagnement pour répondre à vos besoins de gestion de vos ressources humaines, particulièrement en matière de recrutement.

La CGPME a rencontré ce matin la Ministre du Travail

François Asselin, Président de la CGPME et Jean-Michel Pottier, Vice-Président chargé des Affaires Sociales, ont rencontré ce matin Myriam El Khomri, Ministre du Travail.

Le Global Compact France et la CGPME signent un partenariat pour promouvoir la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) auprès des PME françaises

La CGPME et le Global Compact France partagent des ambitions et objectifs communs de mobilisation des petites et moyennes entreprises sur les enjeux de la responsabilité sociétale. Les deux entités ont choisi de formaliser un partenariat pour unir leurs forces et leurs convictions dans cette perspective.

Élections aux Chambres de métiers et de l’artisanat : la CGPME et Fiers d’être artisans dévoilent leur programme

A un mois des élections aux Chambres de métiers et de l’artisanat (CMA), la CGPME et Fiers d’être artisans dévoilent leur programme.

Un nouveau taux d'IS pour les PME ?

Le taux marginal de l'Impôt sur les Sociétés (IS) en France est aujourd'hui de 33,3%. En théorie. Dans la pratique les grandes entreprises, et elles auraient tort de s'en priver, disposent de nombreuses possibilités légales pour "optimiser"; en clair échapper en grande partie au paiement de l'IS.

Assemblée Générale, comptes de la CGPME

La CGPME a tenu le 6 juillet son Assemblée Générale Confédérale. Il est à souligner que dans un souci de transparence, la CGPME nationale est la seule organisation interprofessionnelle à présenter des comptes combinés entre l'échelon national et l'ensemble des 125 unions territoriales départementales et régionales.

Mettre fin à un mouvement qui n'a plus de "social" que le nom

Les transports en commun se mettent à leur tour en travers de la vie quotidienne des entreprises et des salariés.

Communiqué commun aux organisations patronales concernant les blocages

Alors que les mouvements sociaux que connaît la France depuis plusieurs semaines s'intensi-fient, nous, représentants des entreprises, tirons aujourd'hui le signal d'alarme. Les grèves dans les transports et les difficultés d'approvisionnement en carburant commencent à im-pacter l'activité économique dans notre pays. Certaines entreprises tournent au ralenti, les plus fragiles d'entre elles voyant même leur existence menacée.

La CGPME réclame un service minimum pour les carburants et l'électricité

Les mouvements sociaux et notamment la pénurie de carburant impactent plus de 70% des entreprises françaises*, au travers de l'absence ou du retard des salariés (22%), des difficultés de livraison (58%) ou d'approvisionnement (47%). 27% des PME déclarent même craindre de devoir stopper leur activité.

Manifestations : respecter ceux qui travaillent devrait être la priorité

Les manifestations succèdent aux manifestations. Chacune a droit à son lot de casseurs dont on ne sait pas bien s'ils font ou non partie des manifestants. Le blocage des dépôts pétroliers et les grèves des transports viennent aujourd'hui parachever l'impression de désordre.

Loi Travail : les réseaux de franchise en péril

Le système de franchise qui permet à un petit commerçant d'exploiter, en échange d'une redevance, une marque qu'il n'a pas créée, est en plein développement. Le nombre de points de ventes a été multiplié par 5 en 10 ans, la France étant même devenue le leader européen de la franchise.

Surtaxation des CDD : la CGPME obtient gain de cause !

La CGPME s'est fortement mobilisée contre le projet gouvernemental de surtaxation des CDD. Cette disposition qui revenait à taxer la création d'emplois était une vraie mauvaise idée.

PATRONS VENT DEBOUT !

Les textes absurdes et les décisions compliquant notre quotidien d'entrepreneur se multiplient. Le gouvernement envisage aujourd'hui de soumettre les CDD à une surtaxation qui viendra pénaliser ceux qui prennent des risques pour développer leur entreprise.

Taxation des CDD : un coup de poignard dans le dos des entreprises !

Le Premier Ministre à la suite d'une rencontre avec les syndicats étudiants vient d'annoncer des mesures soit disant pour l'insertion des jeunes. Parmi celles-ci figure "un renchérissement des taxes sur les CDD, pour favoriser l'embauche en CDI".

La CGPME souhaite redonner du sens au projet de Loi Travail

Si ses conséquences sur les grandes entreprises seront bien réelles, le projet de Loi Travail transmis au Parlement n'aura quasiment aucune incidence positive sur le quotidien des petites entreprises, véritables laissées pour compte de cette Loi.

Loi Travail ? Les PME n'en veulent plus !

Le gouvernement persiste et signe dans sa volonté de ne pas entendre ceux qui font la croissance et l'emploi. Malgré une mobilisation sans précédent des principales organisations patronales françaises réclamant tout simplement une prise en compte de la réalité des TPE/ PME/ETI, le gouvernement préfère donner des gages à certains syndicats dont il est proche.

Loi El Khomri : Stop aux remaniements de circonstances ! Plus d'ambition pour l'emploi !

Communiqué commun AFEP, CGPME, Croissance Plus, Ethic, FNSEA, MEDEF, METI.

Droit du travail : la réforme à l'envers !

L'avant-projet de texte portant réforme du droit du travail est aujourd'hui en réanimation artificielle. Le plafonnement des dommages et intérêts attribués en cas de condamnation prud'homale ne sera finalement qu'indicatif. Il s'agit là d'une mesure nulle et sans effet.

Rencontre avec Myriam El Khomri, Ministre du Travail

François Asselin, à la tête d'une délégation, a rencontré Myriam El Khomri dans le cadre des concertations sur l'avant-projet de Loi de réforme du droit du travail.

"Embauche PME"

A partir du 18 janvier et jusqu’au 31 décembre 2016, les embauches réalisées par les entreprises de moins de 250 salariés bénéficient d’une prime trimestrielle de 500 € durant les 2 premières années du contrat, soit 4 000 € au total.

Emploi : bousculer les tabous...

Les organisations patronales, dont la CGPME, militent quasiment toutes pour des mesures fortes et rapides. Et elles ont raison.

Parution du décret sur la pénibilité : une idée que personne ne copiera !

Profitant de la trêve des confiseurs le gouvernement tente aujourd'hui jeudi 31 décembre, de publier subrepticement le décret précisant les conditions d'application du compte personnel de prévention de la pénibilité.

RSI : la CGPME contre une explosion des cotisations sociales des travailleurs indépendants

Le Ministre de l’économie Emmanuel Macron a posé la question de la fusion du régime du RSI avec le régime général de sécurité sociale.

Les TPE-PME, les grandes oubliées de la COP 21 ?

98,8% des entreprises françaises sont des TPE-PME. Une récente enquête indique que 77% d’entre elles pensent que le climat va représenter un risque à long terme. Mais seules 27% se disent préparées au changement climatique, alors même qu’elles sont plus de 47%, engagées dans une démarche RSE (charte, Label, etc.).

Le MEDEF peut-il s'exprimer au nom de toutes les entreprises ?

Les entrepreneurs qu'ils soient artisans, à la tête d'une Start Up, d'un commerce, d'une entreprise de service, d'une PMI ou d'une ETI ont tous un point commun : ils risquent leurs biens propres en cas d'échec. Et cela, ça change tout.

Les TPE/PME doivent savoir

La CGPME ne peut que se réjouir de la soudaine conversion du MEDEF passé, par la grâce du texte sur la représentativité patronale, du statut incontesté de représentant du CAC 40 à celui, contesté, de défenseur des artisans, TPE et PME.

La COP 21

La France va accueillir la 21eme Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, appelée aussi « COP21 », du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Le Compte Personnel d'Activité : réaction de la CGPME

A l'occasion de la remise au Premier Ministre du rapport de France Stratégie sur le "Compte Personnel d'Activité", la CGPME souhaite préciser sa position.

Retraites complémentaires : réinstaurer la Contribution Delalande est une "vraie fausse bonne idée"

Les régimes de retraites complémentaires des salariés du privé et des cadres, l’AGIRC et l’ARRCO, verront leurs réserves épuisées d’ici à 2018 pour les uns et 2023 pour les autres.

Report de la baisse des charges : coup de canif au Pacte de responsabilité

Le gouvernement vient d'annoncer le report de la baisse des cotisations sur les salaires entre 1,6 et 3,5 SMIC au 1er avril au lieu du 1er janvier 2016.

Communiqué commun CGPME, ECF, IFEC

RSI - Audition Parlementaire sur l'auto-déclaration

Remise du rapport Combrexelle au Premier Ministre, réaction de la CGPME

Remise du rapport Combrexelle au Premier Ministre, réaction de la CGPME Le rapport Combrexelle sur "la négociation collective, le travail et l'emploi" a été remis ce jour au Premier Ministre, Manuel Valls. Si ces préconisations devaient être mises en œuvre ainsi que s'y est engagé le Premier Ministre, cela constituerait un indéniable progrès.

Les TPE/PME ne doivent pas être les laissées pour compte de la réforme du Code du Travail

Le Président de la République, lors de sa conférence de presse, a réaffirmé sa volonté de "donner toute la place nécessaire à la négociation collective et aux accords d'entreprises pour permettre une meilleure adaptation du droit du travail à la réalité des entreprises".

Travail au noir à la Justice : gabegie dans la gestion des effectifs publics !

Il semblerait que le Ministère de la Justice emploie rien de moins que 50 000 personnes non déclarées, et ce depuis plusieurs années. Une telle gabegie dans la gestion des effectifs publics semble invraisemblable et augure bien mal de la maîtrise des dépenses publiques.

Enquête de conjoncture été 2015

Chaque semestre, la CGPME réalise une enquête de conjoncture auprès de ses adhérents. La dernière enquête, adressée de juin à début juillet 2015 par voie électronique, a recueilli 139 réponses jugées complètes et fiables. Les entreprises ayant répondu sont très majoritairement issues du secteur des services et du commerce. Les réponses provenant d’entreprises industrielles et du bâtiment sont, en revanche, trop peu nombreuses pour établir une analyse statistique fiable.

Retenue à la source : plus facile à dire qu'à faire

La retenue à la source consistant à collecter l'impôt sur le revenu (IR) au moment du versement du revenu par les entreprises est une idée séduisante sur le papier mais qui pose un certain nombre de difficultés. Plus facile à dire qu’à faire.

Mesures pour l'emploi dans les TPE/PME : réaction de la CGPME

Le gouvernement vient d'annoncer un certain nombre de mesures destinées à dynamiser l'emploi dans les TPE/PME. Ces mesures, dont certaines proposées par la CGPME, constituent, il faut le souligner, de réelles avancées même s'il est évident qu'elles ne peuvent, à elles seules, dispenser notre pays de réformes structurelles profondes.

"Les PME les réclament, les Français les attendent"

64% des Français sont favorables* à la possibilité de renouveler un CDD 3 fois au lieu d'une seule fois actuellement. De même, 57% d'entre eux sont favorables au plafonnement des indemnités de licenciement imposées par les prud'hommes aux entreprises et 45% souhaitent la création d'un CDI plus facile à rompre en cas de difficultés économiques.

Pour éviter le "désinvestissement formation" des PME, il faut réagir. Maintenant.

Plus de 5 mois après l’entrée en vigueur de ce que certains présentaient comme "la grande réforme de la formation professionnelle", les premiers résultats sont là : le marché de la formation a chuté de 15% en moyenne au premier trimestre 2015 et l’on s’oriente vers une baisse de 30% à fin mai. Un véritable "désinvestissement formation".

Pénibilité : aujourd'hui le bon sens l'emporte, la CGPME aussi. A vérifier demain

À la suite de la remise du rapport Huot, Sirugue, de Virville, le Premier Ministre sensible aux craintes exprimées par les TPE / PME avec à leur tête la CGPME, a annoncé des mesures visant à simplifier le dispositif de mise en œuvre du compte de prévention de la pénibilité.

La Loi de ringardisation du dialogue social dans les TPE

Le projet de loi "relatif au dialogue social et à l'emploi", actuellement au Parlement a pour ambition de simplifier les règles du dialogue social. Le résultat sera exactement inverse pour les TPE de moins de 11 salariés qui représentent pourtant l'immense majorité des entreprises françaises.

La CGPME souhaite que les tribunaux de commerce 'de proximité' gardent compétence pour les PME jusqu'à 250 salariés

Un grand nombre d'entreprises a nécessairement recours aux tribunaux de commerce en phase préventive ou dans le cadre de procédures collectives. Il est important que dans une telle période, les chefs d'entreprise, déjà fragilisés par les difficultés économiques qu'ils traversent ne soient pas, en outre, confrontés à des problèmes matériels liés à l'éloignement.

Apprentissage : ce qui doit changer

L'apprentissage est une des clés qui permet de mieux insérer les jeunes dans le monde du travail, et ce quel que soit le niveau de formation. L'apprentissage est plébiscité par les chefs d'entreprise qui y voient un moyen de transmettre leur savoir, de recruter des jeunes motivés et de s'engager en faveur de la génération suivante. Pour autant embaucher un apprenti représente un effort pour le chef d'entreprise qui devra consacrer du temps et des moyens pour lui permettre d'apprendre un métier tout en jouant un rôle concret et utile dans l'entreprise.

Plus confiants dans l’avenir, les dirigeants de PME font état de besoins de financement accrus, toutefois freinés par un durcissement des conditions d’accès au crédit

Moins inquiets face à la situation économique et pour leur propre activité, les dirigeants de PME renouent avec la confiance.

Le Projet de Loi relatif au dialogue social alourdit le mille-feuille social

Le Projet de Loi élaboré par le gouvernement à la suite de l'échec de la négociation sur le dialogue social est présenté demain en Conseil des Ministres.

Suppression des tarifs réglementés de vente de gaz et d’électricité

Pour mettre le droit national en conformité avec le droit européen, l'article 25 de la loi consommation 2014-344 du 17 mars 2014 a organisé la suppression progressive des tarifs réglementés de vente du gaz pour les clients non résidentiels (professionnels) à l'exception des plus petites d'entre eux, en plusieurs étapes, une première pour les très gros clients le 17 juin 2014, une seconde le 31 décembre 2014 et enfin une dernière le 31 décembre 2015. La suppression de ces tarifs doit intervenir également pour l'électricité à compter du 31 décembre 2015. L'effet de cette suppression légale est l'interruption des contrats en cours.

Projet de Loi sur le dialogue social : les TPE en feront les frais

Le projet de loi qui fait suite à l'échec de la négociation sur la modernisation du dialogue social est discuté ce matin à la Commission Nationale de la Négociation Collective (CNNC). La CGPME émettra un vote défavorable.

Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure

Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler l'investissement privé et public.

Scandaleux parachutes pour les élus locaux

Dans la plus grande discrétion les parlementaires dont la plupart sont également élus locaux, viennent, le 31 mars, d'adopter une loi "visant à faciliter l'exercice par les élus locaux de leur mandat", instaurant notamment pour les élus des communes de plus de 10 000 habitants, un "droit à réintégration jusqu'à l'expiration de 2 mandats consécutifs". Un salarié ayant suspendu son contrat de travail pour exercer son mandat pourra donc, pendant une période de 12 ans, réintégrer son entreprise... ce qui risque d'être ingérable.

La CGPME solidaire avec les buralistes

Le conditionnement neutre des produits du tabac, prochainement examiné par l’Assemblée Nationale, aurait pour conséquence une explosion du marché parallèle de la vente de tabac. En effet l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne et la Belgique, pays frontaliers de la France ont tous refusé d’adopter cette mesure, jugée excessive.

La CGPME réclame un report de la réforme des valeurs locatives des locaux professionnels

La révision des valeurs locatives, qui datent de 1970, est une nécessité, nul ne le conteste.

L’ANSSI et la CGPME publient le Guide des bonnes pratiques de l’informatique

Douze règles essentielles pour la sécurité des systèmes d’information des petites et moyennes entreprises.

Droit d'information des salariés en cas de cession : un risque limité ?

Fanny Dombre-Coste, députée de l'Hérault, chargée d'une mission sur le droit d'information préalable des salariés (DIPS) en cas de cession d'entreprise a remis son rapport à Carole Delga, secrétaire d’Etat au Commerce, à l’Artisanat et à la Consommation.

Contrat de génération : au départ une bonne idée, à l'arrivée une pénalité de plus !

Au 31 mars 2015, les PME de 50 à 299 salariés, qui jusqu'à présent en étaient exonérées, devront, sous peine de pénalité financière pouvant représenter 1% des rémunérations de l'entreprise, avoir conclu un accord collectif "contrat de génération" (ou à défaut élaboré un plan d'action) dont le contenu devra comporter obligatoirement certaines mentions.

RSI : parce qu'il faut que ça change, la CGPME fait des propositions

Ce matin, au cours d'une rencontre avec la presse, la CGPME a présenté ses propositions sur le RSI (Régime Social des Indépendants).

Nouvelle équipe dirigeante de la CGPME

A l'occasion du Comité Directeur de la CGPME de ce jour, François Asselin élu à la présidence de la Confédération le 21 janvier dernier a présenté sa nouvelle équipe.

Réunion à Matignon du 25 février 2015 : Des propositions gouvernementales à confirmer et surtout à préciser

Le Premier Ministre a réuni hier à Matignon les partenaires sociaux pour leur faire part des pistes que souhaite développer le gouvernement à la suite de l'échec de la négociation sur la modernisation du dialogue social.

Modernisation du dialogue social ?

Certains posent les questions. La CGPME apporte les réponses dans un sondage Opinion Way – CGPME sur le dialogue social dans les TPE.

CNLTI : les règles doivent être les mêmes pour tous !

La Commission Nationale de Lutte contre le Travail Illégal (CNLTI) à laquelle participera François Asselin, Président de la CGPME, se réunit ce soir à Matignon en présence du Premier Ministre.

Cinquième conférence de presse de François Hollande

Le Président de la République, François Hollande, souhaite, dit-il, s'appuyer sur les entreprises pour créer de l'emploi en allant jusqu'à indiquer "qu'il n'y a pas de développement économique sans culture de l'entreprise". Les prochaines Assises de l'Entrepreneuriat ou la création de l'Agence de développement économique s'inscrivent dans cette volonté affichée.

La pénibilité par l'exemple...

Les trois chefs d'entreprise qui se sont exprimés au cours d'une rencontre avec la presse organisée ce jour par la CGPME sur le compte pénibilité, ont été unanimes pour en dénoncer l'inadéquation avec la réalité des TPE/PME.

Travail à temps partiel : il redevient possible d’embaucher

La CGPME a dénoncé sans relâche les effets pervers sur l’emploi, de la Loi du 13 juin 2013 instaurant une durée légale hebdomadaire minimale de 24 heures. Ce point était notamment mis en avant par les milliers de chefs d’entreprise qui sont descendus dans la rue, à l’appel de la Confédération, en décembre dernier pour manifester leur exaspération.

Malgré un contexte économique moins anxiogène, une PME sur deux est toujours confrontée à une baisse de son chiffre d’affaires

Pour la 23 ème édition de ce baromètre, l’IFOP a interrogé en janvier 2015, à la demande de KPMG et de la CGPME, 400 dirigeants d’entreprises françaises de 10 à 500 salariés sur leurs besoins de financement et leur accès au crédit.

Discours de voeux de François Asselin, président de la CGPME

Mesdames et Messieurs les Présidents, Chers Amis, C’est avec une grande fierté que j’interviens ce soir devant vous en ma nouvelle qualité de Président de la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises. Je tiens donc tout d’abord à renouveler mes remerciements à tous ceux qui m’ont honoré cet après-midi de leur confiance.

François Asselin élu président de la CGPME

A l'issue d'une Assemblée Générale élective qui s'est déroulée ce jour à la CGPME, François Asselin, président de la CGPME Poitou-Charentes a été élu président de la CGPME avec 97% des suffrages exprimés. Le taux de participation était de 72%

Modernisation du dialogue social : la CGPME propose de se concentrer sur les entreprises de plus de 50 salariés

Force est de constater qu'à ce stade les discussions en cours sur la modernisation du dialogue social ont échoué. Il est vrai que les négociations se sont écartées progressivement de l'objectif initial d'allègement des seuils sociaux, véritables freins à l'emploi, pour s'orienter vers de nouvelles obligations visant les entreprises de moins de 11 salariés.

Communiqué de la CGPME

La CGPME fondamentalement attachée à la liberté, sous quelque forme que ce soit, sera présente au rassemblement national organisé dimanche, et ce afin d'exprimer son indignation contre la barbarie et l'obscurantisme qui ont frappé lâchement Charlie Hebdo.

La CGPME partenaire d'EXPOFRANCE 2025

POUR UNE CANDIDATURE DE LA FRANCE A L’ORGANISATION DE L’EXPOSITION UNIVERSELLE DE 2025

Cap France 2012-2017

Lors de cette campagne, les PME ont été très courtisées par les candidats. Ils en ont, en effet, largement parlé dans leur programme et ont tenu compte des propositions de CAP France, le manifeste de la CGPME pour les élections.
  • CPME Drôme
  • Technoparc des Hautes Faventines
  • 7 rue Jean Bertin
  • 26000 Valence